Michelin Restaurants c’est LA référence des bonnes tables, mais pas que. Rappelez-vous il y a quelques jours, plusieurs chefs alsaciens se sont vu récompenser d’étoiles :

  • Au Crocodile, repris par Cédric Moulot * / Strasbourg
  • Le Jy’s, tenu par Jean-Yves Schillinger ** / Colmar
  • Restaurant la Villa Lalique tenu par Jean-George Klein ** / Wingen-sur-Moder

Nouveauté !

En 2016, le géant de la gastronomie se tourne également vers la street food !
Pour la première fois, 35 adresses ont été référencées dans l’édition Hong-Kong / Macao 2016 (23 à Hong Kong et 12 dans la région de Macau). Parmi ces établissements on retrouve différentes cuisines : nouilles traditionnelles, plats et fritures de porc, poulpe, buns, etc. De quoi déjà bien donner faim !

[googlemaps https://www.google.com/maps/d/embed?mid=zbbt1ad-rrQU.ksXGAOsDlV68&w=640&h=480]
Contrairement à l’Europe, où la street food trouve doucement mais sûrement sa place dans nos us et coutumes, en Asie, la street food fait partie intégrante du quotidien. Michael Ellis, directeur du guide à l’international, a souligné que « la street food a tout à fait sa place dans le Guide Michelin ».

Le saviez-vous ?

En France on a le Guide Fooding, créé par Alexandre Cammas il y a une quinzaine d’années… On est loin du Guide Michelin, mais il existe en tous cas un référenceur des « adresses de rue », des tables sans prétention, ou encore des petites nouveautés en lancement… Et ça marche plutôt bien !

Source : compte Instagram @lefooding

Alors, à quand la street food française dans le Guide Michelin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.