Ce midi je suis allée (re)tester le fameux Milano Torino Mito, alias « la meilleure pizza strasbourgeoise » selon beaucoup de mes amis… 

Et effectivement, pour la deuxième fois, je suis convaincue aussi !
J’ai décidé d’aller rencontrer Damien, le responsable de la nouvelle PIZZA TO EAT à Strasbourg pour lui poser quelques questions, et surtout pour répondre à la question que vous vous posez tous : comment peut-on vendre une pizza à 18 euros ? 

crédit photo Henri Vogt

La cucina

Leur cuisine est ouverte sur la salle intérieure, surplombée d’un immense four à gaz.
Pourquoi un four à gaz ?
Parce que la chaleur est mieux diffusée que dans un four à bois et que c’est plus simple à gérer en cuisine. D’ailleurs parlons du staff : ils sont 4 en cuisine, dont un chef – et tous directement importés de Naples et des Pouilles ! Alors quand tu manges à l’intérieur, tu entends parler italien et il n’y a rien de mieux pour voyager le temps d’une soirée…

Petite anecdote : l’un d’eux est membre de l’équipe nationale de la pizza en Italie ! Leur football à eux ! Ca rigole pas !

Mais pourquoi ce prix ?

Les ingrédients

Tous les lundis, le MiTo reçoit une livraison directement importée d’Italie : des tomates cerises jaunes des Pouilles, de l’huile d’olive 100% vierge (la coquine), de la farine Petra 1 (ultra digeste pour pouvoir aller faire un running juste après et favorisant la diminution du cholestérol), du jambon de cochon noir « Maialino Nero« , du fromage typique des provinces de Milan et Lodi (Lombardie), du Friarelli (un légume cousin du brocoli qui n’existe pas chez nous), etc.

En bref, vous allez déguster des produits de qualité qu’on peine à trouver ici et qui apportent à la pizza une saveur tout à fait différente de ce qu’on a l’habitude de manger à Strasbourg.

Ils sont DOP (Dénomination Origine Protégée) et Bio. Que demande le peuple ?

La pizza, une oeuvre d’art

En Italie, on voue un vrai culte à la pizza. Ce n’est pas « juste une pâte avec de la sauce et de la mozza ».
Non. Une pizza c’est un assortiment de saveurs et d’ingrédients qui se marient parfaitement. C’est une disposition très réfléchie des aliments. C’est une cuisson millimétrée. Le pizzaiolo apporte un vrai savoir, une vraie explosion de saveurs, un voyage culinaire qui en vaut le détour.

Chez MiTo, on n’enlève aucun ingrédient de sa pizza. Le chef dit : « si tou n’aimes pas oun ingrrrrrédienté, il y a 10 pizzas, tou en trrrrrouveras bien ouné qui té plairrrrra » (à lire avec l’accent italien) ! Alors pas de chichi, ici on fabrique pas sa pizza comme dans un cours de DIY, on respecte l’oeuvre du pizzaiolo et on la mange telle quelle.

On mange que de la pizza ? 

Mais non (et heureusement pour nos poignées d’amour) ! On y trouve aussi des pâtes (faites maison bien sûr) et des salades du jour (aussi proposées en suggestion le soir) ! Il y a de quoi ravir les gourmands, les régimeux, les diététiciens, les végétariens, les enfants, les parents, les grands parents, et même les Italiens m’a-t-on dit !

Découvrez aussi les Sfizi qui sont des entrées à manger seul ou à partager (de 8€ à 9€) :
Ucceltti : provola fumé, pancetta de cochon noir de Caserte
Stracciatella e pomodori : stracciatella des Pouilles, petites tomates cerises fraîches, huile extra vierge, basilic, poivre, sel
Grana e Crudo : Parmigiano Reggiano affiné 26 mois au miel et jambon cru mariné de Modène DOP affiné 18 mois
… et d’autres choix mais je ne révèle pas tout !

Et enfin, il existe la formule Apperitivo qui vous donnera le sourire !
Une assiette d’antipasti + un cocktail = 10 euros
OUAI JE DECONNE PAS ! Viens trouver le bonheur d’estomac de 17h à 19h.

Budget

Certains diront que c’est cher. Je l’ai moi-même dit, jusqu’à ma rencontre avec Damien.
Certes, une pizza à 18 euros ça parait très cher, mais on t’a pas demandé d’en manger tous les jours non plus… et en découvrant l’histoire du restaurant, la passion des pizzaiolos, la qualité des produits, et la sympathie du service, ça vaut le détour. Puis en toute honnêteté, je crois que c’est la meilleure pizza de la ville pour moi.

Pour les petits budgets étudiants, la Margarita est à 10 euros (comme dans la plupart des bonnes pizzerias strasbourgeoises). Avec une bière t’en es à 12,50 euros et t’es calé, crois-moi.
Sinon, tu prends la formule Apperitivo à 10 euros et au lieu de la bière, t’as un cocktail au choix (fais-toi plaiz).

crédit photo Henri Vogt

crédit photo Henri Vogt

ps : non, je n’ai pas été payée pour écrire cet article, je ne suis jamais payée d’ailleurs, je fais tout ça bénévolement parce que j’aime manger et partager les bons plans avec tous les gourmands que je trouve sur mon chemin 

ps 2 : un grand bravo et merci à Henri Vogt qui a fait les photos de cet article (cet homme est un génie)

Lien vers la page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.